Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 13:23

   

Quand je vis une étoile filante. Vite un vœu me dis-je en moi-même. Justement plein de souhaits d’espoirs de rêves…. Puis vint sur la gauche une autre étoile filante, puis deux !  Elles brillaient de mille feux et enchantaient la nuit claire. Nous étions en Septembre 1957 mon vœu allait son chemin.

 

Enfin une troisième qui ne filait pas mais tournait autour de la première, l’épousait, se fondait. Puis encore d’autres qui tournoyaient bien ordonnées, semblant taquiner la belle première. Intrigué, je fixais ce coin de ciel m’interrogeant sur la réalité et l’illusion.

Et si c’était, chut, un cigare volant, je n’osais aller jusque à la soucoupe.

Le lendemain, Lily mon copain me dit : «J’ai vu un peu la même chose et les lumières étaient violettes». Le journal avait quand même imaginé des extra-terrestres en entre filet. Enfin, il se serait passé un évènement dans le ciel de notre ville provinciale, dont mon héros Camus Albert se moquait. Avec un peu de chance les martiens auraient atterri, seraient descendus de leur ovale brillant lumineux…

A part Lily personne ne m’a cru, mais la semaine suivante cela s’est reproduit et je savais que c’était pour moi. M’envoler, survoler le monde, plonger dans l’univers, me baigner dans le trou noir, naviguer dans l’espace temps, devenir Robinson d’une étoile inconnue où les couleurs étaient inversées. Mais ils ne vinrent pas sur mon balcon, je n’étais pas prêt d’ailleurs pour le grand voyage malgré une connaissance approfondie de Verne Jules. Et bien que j’eusse fait ma valse…A tout hasard.

Plus tard, je fis la rencontre réelle d’une fille pas comme les autres. Irréelle plutôt. Elle n’avait ni double bosse ni triple menton, que nenni que nenni, je vous l’assure ! Mais ses yeux  reflétaient le ciel, un teint à nul autre pareil, un nez… à rendre jalouse la reine des esquimaux. Amoureux fou, maman ne s’étonnait guerre vu que j’avais toujours eu un petit quelque chose d’étrange.

C’était le temps de la mode Brassens, j’arborais drôle de moustache et pipe au bec. Quant aux extra terrestres ils existent puisque ils font des dessins époustouflants et super élaborés dans les champs de blé.

Crop-circles - Hypothèse 1 dans CROP CIRCLES 0eda997fe5a3

On m’a dit à l’oreille que pour les rencontrer il suffirait sans doute de se déguiser en épouvantail agricole.

Guy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hécate 05/08/2014 15:54


fichtre !

Hécate 04/08/2014 10:54


faire des pieds et des mains ,c'est ce qu'on dit !

popopopo 04/08/2014 17:03



on est des singes sans queue



Hécate 03/08/2014 20:59


Commencer par les pieds c'est un bon commencement ,en plus ils sont assez jolis m'a-t-on dit....

popopopo 04/08/2014 08:49



des pieds et des mains



Hécate 03/08/2014 19:47


Eulalia robidoresse,qui est-ce donc ????

popopopo 03/08/2014 19:54



eulalie en plus féminin encore


avec un rien d'exotisme


robidor pour robinson rêve


doresse son double féminin


j'aimerais explorer ton corps


(si tu veux)


en commençant par les pieds


alouette



Hécate 03/08/2014 16:33


Hékate ,déesse lunaire des carrefours ...Souvent représentée avec trois têtes et trois torches allumées...En littérature, on dit qu'elle est accompagnée de chiens...couronnée de
roses...Devinersse ,et un rien dévergondée selon les bonnes moeurs ,soit maléfique,soit bénéfique selon les moments...................

popopopo 03/08/2014 16:45



BEN COMPLIQUEE LA HECATE DES CARREFOURS


je lui préfère Eulalia la doulce robidoresse



Hécate 03/08/2014 11:50


Je suis Hékate...C'est un nom mythologique...

popopopo 03/08/2014 13:12



Te voici déesse mais de quoi ?


Où est ton temple ?


Qui est ton servant d'autel ?


Quel rite, Quelle roligion ?


Ascétisme ou dévergondage sous la lune ?


Ton dieu symbole est un chat, pasque...


Hey, cat ...!!!


hi hi






Hécate 02/08/2014 12:15


Ah!...paresseux alors ?


Et puis ,je ne nomme pas Eulalie...il y a erreur,moi,c'est Hécate

popopopo 02/08/2014 12:36



paresseux, et après ?


oui tu es Eulalie ou à défault


Marcelinette, ça te va ?


Hécate c'est pas un nom !


C'est point sérieux


et puis laisse-moi te nommer


hirondelle ou moineau


et puis ...



Hécate 02/08/2014 10:51


mais ce texte précédent il te suffit de le relire ,c'est juste le paragraphe au-dessous !

popopopo 02/08/2014 12:13



trop de travail pour le trouver


je hais l'effort,


et n'aime que créer


et puis, j'oublie, balaye les mots


ne retiens que la substantifique moelle


et rêve


ton prénom Eulalie m'enchante



Hécate 01/08/2014 21:59


disgracieux ? J'en suis fort navrée ...et des plus confuse. En espérant être pardonnée...

popopopo 02/08/2014 09:22



SI TU REPONDS MOT A MOT


C'EST POUR MOI BON CONTRE ALZEIMER


PASQUE NE SACHANT DEJA MON TEXTE PRECEDENT


JE DOIS REDOUBLER D'EFFORT


pour retrouver la cause


*je te taquine et te chatouille


et  tu réagis comme un amour de chippie



Hécate 01/08/2014 19:00


tu es très phylosophe cher Guy....

popopopo 01/08/2014 19:20



chère hécate


ô que c'est disgra^cieux


chère Eulalie, j'aimerais davantage


qt à la pholisophie laisse -moi en paix


j'ai eu le bac !



Hécate 01/08/2014 11:30


Vieille ,moi ?...J'ai toujours fait 15 ans de moins que mon âge !!!Boïteuse ,oui, en ce moment par un mal
malencontreux que j'espère voir disparaitre bientôt....Petite, oui ,1m 53 ,petits pieds,petites oreilles ,doigts longs ,fins et bagués...hé hé...

popopopo 01/08/2014 14:13



bout'ade, té pa si vieille


de toutes façons on est le vieux de l'autre !!!



Hécate 01/08/2014 09:26


Le pêcheur cherche peut-être à prendre dans ses filets une sirène...................

popopopo 01/08/2014 09:53



mais tu m'as déjà dit que tu étais vieille


petit gabarit, et boîteuse


quoique


le pe^cheur est un marin ds un fauteuil


contemplant les jolies sirènes sur la plage


qui font des manières...



Hécate 31/07/2014 19:41


dommage que je ne vois pas la photo jointe  :(


C'est que j'ai envie de sortir moi ,de flâner de mon pas souple et ondulant...mais la douleur hélas me frustre...ce pied est rebel grrrr

popopopo 01/08/2014 09:24



tu ondules en marchant


et tu tentes le vieux pe^cheur



Hécate 31/07/2014 09:35


Bonjour Guy, hier m'étant aventuré clopin-clopan en ville ,le tram est tombé en panne !...

popopopo 31/07/2014 10:07



reste sage à la maison


ou bien clopine sur internet


et vois des sites amazing ou charming


ou coquinoux....


ou bien encore, collectionne les vieux trammmways


et fantasme sur la beauté des dames d'antan


qui osaient découvrir leurs bottines en montant


Le régal de l'érotisme.... !!!! ****






Hécate 30/07/2014 13:50


Hélas ! hélas !...comme tu le dis....

popopopo 30/07/2014 16:41



je le dis quand, s t p


cet hélas helâs  ?



Hécate 30/07/2014 10:33


C'est assez rare d'être reconnu poète de son vivant ,qelques-uns tout de même...

popopopo 30/07/2014 13:24



LE PROBLEME


C'EST QUE LA RECONNAISSANCE


NE NOURRIT PLUS SON HOMME



Hécate 29/07/2014 19:44


Pardonne-moi....Mais toi tu es un poète vivant !....Pas encore une légende ,quoique....

popopopo 30/07/2014 08:35



peut-on être popoète


reconnu, avant la mort


alors c'est la consécration


sinon l'apothéosze






Hécate 29/07/2014 12:09


De grands poètes !.........................Hölderlin, Novalis, Goethe...Ruckert ...Ah!

popopopo 29/07/2014 19:25



tu m'as oublié


méchante



Hécate 29/07/2014 10:29


"le beau est le commencement du terrible" a écrit Rilke ....

popopopo 29/07/2014 10:34



ah ces allemands....



Hécate 29/07/2014 10:11


et moi ,quand je suis nostalgique,le fado berce ma mélancolie...


Drôlemnt frais ce matin...Et chez toi ?

popopopo 29/07/2014 10:24



fado jusque à la mort...


CAR C'est mortel de ...


beauté



Présentation

  • : popopopo
  • popopopo
  • : humour poézie compassion, écrire au troisième degré,, parler d'Oran, et de tout
  • Contact

Texte Libre

ai tapé trois coups

sur le marteau et

 

Recherche

Texte Libre

Http::::www.lefildarchal.over-Blog.fr